Featured Posts

Premier plans avec le drone Parrot Bebop

July 24, 2017

 

Il y avait longtemps que je lorgnais dessus : je me suis récemment fait offrir un drone. Plus exactement un Parrot Bebop, premier du nom. Pourquoi le bebop 1 et pas le bebop 2, plus récent? Parce que c'est mon premier drone, et que, de ce que j'ai pu lire sur différents forums, on crash souvent son drone quand on est pas habitué à piloter ces engins, et meme parfois quand on y est habitué. Le Parrot Bebop 2 étant sorti récemment, il est disponible pour environ 450 euros (au moment ou j'écris ces lignes), alors que l'on trouve des Bebop 1 neuf pour moins de 200 euros en cherchant bien. Quitte à crasher le truc, je préfère qu'il m'aie coûté le moins cher possible.  

 

Le Bebop semblait être, a ce niveau de tarif, le meilleur drone pour faire de jolies images aériennes. D'autant que les différences semblent être assez minimes avec son successeur, notamment au niveau de la qualité d'image (seul l'objectif a été changé, même capteur, même soft).

 

Je déballe donc l'engin, télécharge le soft "FreeFlight Pro", et comme l'appli me le demande, j'update le firmware du drone. Première sueur, au bout d'une heure à le laisser tourner (on ne peut pas le brancher sur secteur, donc avec une batterie qui se décharge dangereusement), rien n'indique que la mise a jour est terminée. Pas de barre de progression, juste un message de mise à jour en cours qui ne veut pas s'en aller. Parrot indique que ca peut durer "plusieurs minutes". Avant que la batterie n'arrive a zéro, je décide donc de rebooter l'engin malgré tout et de tenter ma chance. Coup de bol ou pas, tout s'est en fait très bien passé et le drone est a jour. Je ne sais pas si c'est comme ça chaque fois, mais je trouve que ca fait sacrément stresser.

 

Bref, je scrute le ciel pendant une semaine, le doigt tendu en l'air pour palper la moindre bourrasque, et enfin se présente un jour potable pour aller tester l'engin. En effet, avec son capteur "microscopique" et son systeme de stabilisation entièrement software qui utilise une grosse partie du capteur, il faut beaucoup de lumière au Bebop pour faire de bonnes images. Et tant qu'a faire peu de vent pour qu'elles soient le plus stable possible et que le drone ne finisse pas dans un arbre a trente mètres de haut.

 

C'est dans le parc juste a côté de chez moi que j'ai réalisé ces premières images. Je le pilote avec ma tablette (une Samsung Galaxy tab 2), et je trouve que l'engin est très agréable à piloter, même si je suis un peu fébrile au début. Je suis monté jusqu'à trente metres de haut, et deja a cette hauteur on commence a avoir des images sympa. J'ai volontairement réglé les différentes vitesses max du drone au minimum pour avoir des plans les plus fluides possible, mais même avec ces réglages, le drone peut aller plutôt vite en ligne droite si on incline trop la tablette, une vraie bête de course.

 

Deuxième frayeur, je teste la fonction "return to home". Le drone s'élève à environ 20 mètres de haut, fonce vers l'endroit d'ou je l'ai fait decoller, et... continue tout droit en direction de l'arbre quelques metres derrière, avant de redescendre le long de l'arbre et de se stabiliser a deux mètres de haut, a son pied. J'avais (naivement) aménagé une petite piste de décollage / atterrissage pour le drone avec une serviette posée sur l'herbe. La fonction return to home fonctionnant grâce au gps du drone, autant vous dire qu'elle n'est pas précise au mètre près. Je n'avais pas vraiment tenu compte de ça lors de mon choix de piste d'atterrissage, et j'étais a quelques mètres d'un immense arbre (20 mètres environ). Ça a failli être mon premier crash, mais du coup ça m'a fait un super plan, que l'on peut voir dans la vidéo a la fin de cet article :)

 

Je joue donc un peu avec le truc, je commence à l'avoir en main, et... plus de batterie. Dix minutes, ça passe très vite. Je fais revenir à nouveau le drone (manuellement, des fois que la précision du gps aie change (il revient toujours au dernier endroit où il a été allumé, dans mon cas, un peu trop près du grand arbre). J'essaie la seconde batterie : il ne redémarre pas. J'ai pourtant cru avoir chargé les deux batteries, sans vérifier la deuxième fois si elle était full (si le voyant du chargeur était vert).

 

Je reviens chez moi, remet la première batterie en charge, et je tente une fois la batterie chargée, de brancher le drone a mon pc via le câble USB fourni histoire de récupérer ma vidéo : impossible de voir le drone sur mon PC (sous Windows 7). Je trifouille dans les forums, sur le net, j'essaie divers ports USB, rien. J'essaie donc de récupérer les vidéos via le wifi, et là, stupeur : la tablette se connecte au wifi du drone, mais freeflight ne veut rien savoir et refuse de se connecter au drone. Re-recherche acharnée sur le net : un appui malencontreux de 6 secondes sur le bouton power a fait basculer le wifi du drone de bande de fréquence et empêche freeflight de se connecter dessus (question subsidiaire : du coup a quoi ça sert ???). J'arrive finalement a me connecter après avoir refait basculer la fréquence wifi (nouvel appui de 6 secondes). J'arrive enfin à récupérer mes vidéos (sinon je n'aurai rien à monter dans cet article ! ). Quand même pas mal de galère quand on ne connaît pas l'engin.

 

J'ai depuis trouvé une méthode pour recharger ma batterie qui ne se chargeait pas (le chargeur clignottait rouge). Je suis donc en mesure de livrer un petit résumé des trucs, astuces et recommandations que j'ai découvert depuis ma première utilisation du Parrot Bebop (certaines sont valables pour d'autres drone d'ailleurs) :

 

- Vérifiez que votre batterie est chargée a fond avant d'updater le firmware de votre drone et priez pour que ca se passe mieux que pour moi.

 

- Choisissez une aire de décollage dégagée sans aucun obstacle dans un rayon de 30 mètres, voir plus si c'est possible. Ça vous evitera de stresser comme moi en cas de return to home. Le RTH est automatique si la batterie est faible ou si la confection wifi est perdue plus de 60 secondes (paramétrable)

 

- Le jour où j'ai filmé, le ciel était plutôt voilé, et les images sont plutot bruitées, malgré le filtre de reduction du bruit du Bebop, qui au passage bouffe beaucoup de détails. Il est possible de le désactiver en "bidouillant" le drone. Je vais d'abord le tester en conditions idéales d'exposition pour voir si ça vaut le coup (niveau puissance d'éclairage, le soleil de juillet/août  vers 13h devrait donner le "max" possible)

 

- Ne faites pas d'appui long sur le bouton Power du drone si vous ne savez pas ce que vous faites. Ça ne l'éteindra pas et ca risque de tout faire bugger.

 

- Si comme moi votre chargeur clignote rouge quand vous mettez votre batterie en charge, essayez la procédure suivante : brancher une batterie qui fonctionne sur la recharge, puis retirer cette batterie (sans enlever la prise) et remettre immediatement la "mauvaise" batterie. Le chargeur doit rester vert. Laissez le quelque secondes, puis débranchez et rechargez normalement votre batterie.

 

- Les images sont bien, mais pas top. Si comme moi vous êtes habitué à filmer avec un GH4, la comparaison n'est même pas possible, les images sont à des années lumières de celles du GH4. Le bebop utilise réellement le quart de son minuscule capteur (1/2,3 de pouce) de 14 megapixels, ceci explique cela. Mais je reste persuadé qu'on peut quand même faire des images sympa, comme en atteste les "best of users" de Parrot, pour un prix raisonnable. Je verrai si le jeu en vallait la chandelle si j'arrive à obtenir des images que je peux inserer dans un "vrai" film avec d'autres plans (pas pris au drone) sans que ca ne fasse tâche niveau qualité.


EDIT : 22/12/2018 : j'ai fini par vendre mon Bebop pour acheter un Dji Spark, la qualités des images du Parrot était très insuffisantes pour monter les images avec d'autres prises de vue sans que cela fasse "tache".


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Latest Posts

Tourner avec de longues focales

1/5
Please reload

Sign Up For Updates

#Tags

Search By Tags
Please reload

© 2017 by FRANK ROCHET.

 Proudly created with Wix.com

  • Grey YouTube Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now